Coupes semi-fines


Initialement réalisées en préparation des coupes ultra-fines (80nm), les coupes semi-fines (1.5 à 4µm) peuvent également être colorées par différentes techniques et observées directement en microscopie optique.

La finesse des coupes permet une meilleure rĂ©solution et amĂ©liore la qualitĂ© de l’observation. Cependant cela n’est techniquement possible que sur des petits fragments d’Ă©chantillons (coupe Ă  l’ultramicrotome).

Pour ce type de préparation, il est nécessaire de prélever des échantillons d’environ 1mm3 et de les incuber dans le fixateur (glutaraldéhyde à 2.5% dans du tampon cacodylate de sodium à 0,1M ph7,2). Ces prélèvements doivent être maintenus à +4°C jusqu’à leur arrivée au laboratoire.

Les échantillons sont déshydratés dans l’acétone, puis une inclusion en résine araldite est effectuée. Afin que cette résine pénètre correctement dans l’échantillon, des imprégnations progressives sont réalisées avec un mélange acétone/araldite. La résine est ensuite polymérisée à +80°C.

Une fois la résine polymérisée, des coupes semi-fines peuvent être réalisées. Les coupes sont déposées sur lame et colorées grâces aux colorations histologiques classiques (trichrome, PAS, éosine-hématoxyline …)

La préparation de coupes demande environ 15 jours ouvrés maximum.